Moquawama (مقاومة = résistance)

enfant1

 

Déjà plus de 1000 morts à Gaza, en majorité des civils.

Le drame que vit le peuple Palestinien nous touche bien entendu mais l’émotion ne suffit pas, elle ne suffit plus.

Le peuple Palestinien attend des solutions politiques et non notre compassion qu’il sait immense et complètement inutile.
L’échec d’Israël est avant tout un échec politique de la communauté internationale incapable de tenir un discours responsable à la puissance colonisatrice qu’est Israël.
Bien entendu il ne faut pas passer sous silence les tirs de roquettes ni le caractère controversé du Hamas mais en la matière la prudence s’impose, nous ne devons pas avoir une lecture israélienne de ce conflit…

Alors oui Israël a droit à la sécurité mais les Palestiniens aussi ont le droit à la sécurité et leur sécurité passe par un état aux frontières reconnues, viables et établies.
La sécurité ne peut pas être une notion relative selon le côté où l’on se trouve par rapport au mur de démarcation entre Israël et les territoires Palestiniens, de même pour l’accès à l’eau, l’accès à la santé, à l’éducation et tous ce qui donne un sens à la vie.
La paix ne peut pas être une réalité concrète dans les conditions d’existence imposées par Israël à la population Palestinienne.
La paix c’est l’égalité, c’est la justice, sans égalité, sans justice pas de paix…
Les remontrances à l’attention d’Israël, tout comme la compassion à l’égard des Palestiniens, ont fait leur temps.

Le temps est venu d’aborder la question du conflit Israélo-Palestinien sous une autre angle, celui de la contrainte et des sanctions internationales pour Israël et celui de la protection internationale pour les Palestinien avec la mise en place d’une feuille de route qui devra déboucher à la création de deux états.
C’est ça ou alors nous assisterons à l’extinction du peuple de Palestine.

Pour aller plus loin dans la réflexion voici un autre texte de notre camarade Stephane Pihet, merci à lui.

Kamel MOUHOUBI

N°9.MATERIALISME.Resistance.pdf by kem08

About the author

Militant su PG.