L’Union frappe encore

par Xavier Béchereau

C’est encore une fois avec regret que nous devons exprimer notre mécontentement vis à vis du Grand journal de la Résistance que devrait être l’Union.

Dimanche dernier, l’Union publia un article dénommé : Deux interpellations musclées au passage de «la Manif pour tous» sur le sujet de l’altercation samedi dernier entre des participants de la manifestation Anti fasciste et d’irréductibles de la « manif pour tous » contre le premier mariage homosexuel célébré en la ville de Reims. Si les faits que décrit l’Union sont avérés, c’est à dire que des militants antifascistes sont allés à la rencontre des militants de la manif pour tous pour les confronter voire les repousser par la force, le Parti de Gauche ne peut que condamner ces actes qui sont une entrave à la liberté d’opinion et d’expression que nous, forces progressistes de gauche, ne pouvons tolérer.

Cependant, on ne peut que douter de l’impartialité du journaliste : Antoine Pardessus, alors que ce monsieur, en plus d’être journaliste, est le vice président de l’Association familiale catholique, dépendant directement du Diocèse de Reims. De plus, Antoine Pardessus anime l’émission Esprit de famille sur la RCF de Reims qui soutient ouvertement le mouvement de la manif pour tous ! Archive de l’émission du 26 Mai 2013, à propos des veilleurs de Reims, manifestant contre la Loi Taubira du mariage homosexuel :

Si l’on peut nous rétorquer que Mr Pardessus ne fait que son travail en donnant la parole à des militants de la manif pour tous, comment se fait-il que dans son émission ne soit jamais invités des militants en faveur du mariage homosexuel ? La moindre des choses, dans une logique d’objectivité démocratique serait de donner la parole à tout le monde et non à un seul camp. Il est clair que Mr Pardessus milite contre le mariage homo mais de façon habile et déguisée.

Pour finir, l’article fait mention de nombreux badauds ayant assisté à la scène, comment se fait-il alors que l’article ne comporte aucun témoignage ? C’est le minimum d’un véritable journalisme d’investigation, non?

Alors notre question est simple : quelle peut être l’objectivité d’un journaliste sur des faits opposant antifascistes et participants de la manif pour tous quand ce même journaliste milite contre le mariage homosexuel ? Il devait être minuit et il ne restait que cette personne à l’Union ou alors était-ce volontaire ?