Grève d’intérêt général à la SNCF

cheminots 

Les principaux syndicats de la SNCF appellent à la grève dans le contexte de la négociation de la convention collective prévue par la réforme ferroviaire de 2014.

Chacun sait ce que cette négociation veut dire et à quoi elle vise : tailler dans le niveau de protection des salariés de l’entreprise publique afin qu’elle « s’adapte » à la concurrence quand le transport de voyageurs sera libéralisé en 2019. Il s’agit donc de préparer le dumping social en conformité avec les injonctions des technocrates fanatiques de « l’Europe qui protège ». Il en résultera des conditions de travail plus difficiles pour les cheminots, et en conséquence une dégradation du service et de la sécurité pour les usagers.

Le Parti de Gauche s’oppose avec la plus grande vigueur à cette logique, similaire à celle qui est mise en oeuvre dans la loi El Khomri. En conséquence le Parti de Gauche soutient les salariés mobilisés dans cette grève d’intéret général.

Le Comité marnais du Parti de Gauche appelle toutes les Marnaises et tous les Marnais à participer aux rassemblements initiés par les syndicats le 28 avril pour le retrait de la Loi Travail qui, si elle était votée, nous ramènerait cent ans en arrière… Nous n’accepterons pas que nos enfants et petits-enfants vivent plus mal que nos parents et grands-parents !  Toutes et tous dans la rue le 28 avril !

 Dans la Marne, manifestations unitaires à 10 h 00 à Reims (Maison des syndicats), Châlons (Maison des syndicats) et Epernay (devant la mairie). A Vitry, à 15 h 00 (rond point du lycée). 

Michel GEORGES, co-secrétaire du comité marnais du Parti de Gauche