FRANCE: REPUBLIQUE SOCIALE ?

 

Parking pour handicapésAlors que les Marnaises et les Marnais s’apprêtent à élire leurs prochains conseillers départementaux, certaines et certains ont récemment fêté un triste anniversaire, le dixième de la loi de 2005 sur le handicap.

En effet, alors que la loi accordait un délai de dix ans aux établissements accueillant du public pour les rendre accessibles aux personnes handicapées, force est de constater que la volonté politique a largement fait défaut aux gouvernements qui se sont succédé depuis vingt ans, au point que le gouvernement actuel envisage l’accord de délais supplémentaires de trois, six, voire neuf ans.

Le Parti de Gauche ne peut que déplorer cette forme de mépris pour une partie de la population française. Pour nous, il n’y a pas de citoyens de seconde zone dans la République Française!

Mais les conseils généraux, futurs conseils départementaux, ont eux aussi dans leurs compétences la prise en charge de la solidarité, notamment la politique du handicap dans leur département.

Là encore, le sujet ne semble pas déchaîner les passions au sein de notre assemblée départementale. En effet, est-il acceptable qu’une décision d’orientation en établissement spécialisé pour un enfant polyhandicapé, accordée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées, mette six, huit, voire douze mois pour parvenir à une famille dans l’angoisse ? Est-il acceptable que le Conseil général, bientôt départemental, rechigne à participer financièrement à la création d’établissements adaptés ou de services, alors que, bon an, mal an ( et à chaque fois, promis-juré c’est pour la dernière fois ! ) une généreuse « obole » publique est versée à l’aéroport de Vatry dont chacun reconnaît l’emblématique succès ?

Dans ces conditions, le Parti de Gauche apporte tout son soutien aux candidats du Front de Gauche afin que, dans ce domaine comme dans bien d’autres, les valeurs de notre programme « l’Humain d’abord! » se concrétisent dans notre République indivisible, laïque, démocratique et sociale.